Quels critères de sécurité vérifier avant l’achat d’une piscine ?

L’achat d’une piscine n’est pas une décision à prendre à légère. Un temps de réflexion est important et pendant cette période, vous pourrez parfaitement vous poser les bonnes questions, notamment en matière de sécurité. L’idéal serait d’ailleurs d’opter pour un système de protection normalisé.

Ainsi, avant l’achat d’une piscine, il est essentiel de définir clairement son projet pour avoir une idée précise de ce qu’on veut. Sachez qu’un système de sécurité doit être installé sur toutes les piscines depuis 2006 en France. Alarme, abri de piscine, barrière de protection, couverture de sécurité, autant de dispositifs de sécurité qui préserveront les utilisateurs des éventuels accidents.

Quelles sont les réglementations en matière de sécurité d’une piscine ?

Un certain de règlementation existe avant la construction d’une piscine. En fonction des caractéristiques de votre piscine et de votre région, les démarches sont assez nombreuses. A partir d’une surface de 10 m², une déclaration de travaux est obligatoire. Pour l’installation d’un grand bassin, n’oubliez pas de demander un permis.

La loi impose en outre aux propriétaires de piscine ou aux personnes qui envisagent d’en acheter de mettre en place un système de sécurité. Pour cela, il est tout à fait possible de demander l’intervention d’un professionnel et de demander un devis avant le lancement de votre projet.

Qu’en est-il du dispositif de sécurité ?

Un système de protection doit être présent sur toutes les piscines enterrées. Cela permettra en outre de limiter les risques de noyade. Un coût supplémentaire qu’il est nécessaire d’intégrer à votre projet. En matière de systèmes de sécurité normalisés, il existe quatre dispositifs. On note tout d’abord, la barrière de protection qui doit présenter une hauteur minimale de 1.10 m.

Puis, il y a l’alarme périmétrique qui permet de détecter et d’alerter la présence des enfants une fois la zone franchie. Ensuite, le détecteur d’immersion qui notifie la présence d’un corps de plus de 6 kg lorsqu’il tombe à l’eau. Enfin, la couverture de sécurité.

Reply