Astuces pour entretenir et tailler son pommier

Pour votre pommier, il va être essentiel de procéder à une taille tout en douceur qui va respecter le fonctionnement naturel et l’arbre fruitier. A savoir que les pommiers auront souvent tendance à produire en abondance une année sur deux. Afin d’enrayer ce phénomène dit d’alternance, si vous l’avez déjà constaté, vous ne taillerez alors qu’une année sur deux (en sachant qu’il ne faut pas tailler votre pommier l’hiver qui suit une saison de grosse production).

La taille va également dépendre de la forme de l’arbre qui peut varier selon la variété : certains pommiers vont alors posséder un port érigé, semi-érigé, semi-retombant ou même retombant. 

A quel moment agir ?

La taille d’un pommier peut se faire en général en début d’hiver mais courre également jusqu’en février lors de la période pendant laquelle il ne va généralement pas geler, dans le but de favoriser la fructification. Plus vous taillerez tard, mieux vous reconnaîtrez les différents bourgeons qui donneront des fleurs car ils déjà gonfler. Toutefois, elle va souvent être complétée par une taille d’été qui peut viser à conserver à l’arbre un joli port et à encourager la formation de boutons à fruits.

La taille du pommier en fonction des ports

Les variétés de pommiers à port érigé et semi-érigé vont se tailler de la façon suivante.

Pour les variétés les plus touffues, vous pourrez faire une taille d’éclaircie qui donnera un peu d’aération mais la couronne va être généralement suffisamment claire. Les pommiers en vieillissant, vont comporter une taille de simplification qui devra dans certains cas être faite en visant à supprimer les petites coursonnes, comme une branche poussant sur la branche charpentière et poussant en dessous des rameaux afin de valoriser les plus belles mieux organisées dans leur disposition.

 

Reply